"Alors Estelle, Pourquoi la Russie ?"

Publié le par Estelle Little

"Alors Estelle, Pourquoi la Russie ?"

Bien le bonjour chèr(e)s compatriotes et autres "visiteurs venus d'ailleurs",

Estelle, Estelka, Tetelle, Is she, Эстель aussi, je suis une étudiante française des plus classiques. Rien, à priori, ne m’amenait à choisir comme lieu de prédilection : la Russie. Vous dire « mais si, la Russie est un pays très riche culturellement » serait un mensonge de ma part, tout simplement parce que je n’ai que très peu lu la littérature russe, n’avais que très peu rencontré de russes, n’avais jamais gouté au moindre plat russe ou autre chose qui s’en rapproche.

Ainsi, rien ne m’amenait ici, ou plutôt si, beaucoup de choses en réalité.

Tout est parti d’un contexte familial particulier : bercée en France, à mi chemin entre les Pays-Bas, la Pologne et les Royaume Unis, comment échapper à la curiosité pour les cultures, langues étrangères ainsi que l'addiction pour le voyage ? L’éducation « à la polonaise » dont j’ai bénéficié (je ne te remercierai jamais assez Jaga) m’a fait un électrochoc quant aux cultures et aux mentalités « slaves » m’ayant toujours inconsciemment laissée perplexe.

Mon premier pas vers le pays des tsars, je le dois cependant à ma crise d’ado et à un deal stupide fait avec mon père, un grand russophile. « Estelle, ou bien tu continues le piano, ou bien tu choisies une langue vivante supplémentaire ». L’option 2 était de loin la meilleure pour une non pianiste acharnée! Mon lycée ne me proposant qu’Allemand et Russe en LV3, le choix a été bien vite fait (désolée amis de l’Outre Rhin!)

Et me voilà partie : entre études du russe au lycée, une épreuve du bac sur ce sujet, un court séjour à Moscou dans la foulée, des perspectives d’avenir se précisant et une actualité internationale secouée par un certain « camarade »… il ne me manquait plus que « l’occasion » à saisir. —> Un second master en droit européen et international proposé par l’université Pierre Mendès France à Grenoble ne pouvait que faire l’affaire ! Ma "destination finale" : Nizhni Novgorod.

Ce blog sans prétention - je n'ai jamais eu de grands talents pour l'écriture - n’aura pas vocation à vous raconter ma vie au jour le jour: il y aurait trop à dire, trop à lire. Chaque instant ici est une expérience. Cependant, rassurez vous, vous ne louperez pas une miette de mes aventures.

Pour répondre à vos « Mais Estelle, tu vas mourir de froid », « tu vas devenir alcoolique », « tu vas te mettre à sortir en mini-jupe et devenir froide comme une porte de prison », je vous ferai ici part de ma vie universitaire, mes voyages, mes anecdotes, mes multiples galères et faux plans, mes chocs et émois culturels… Tout vous sera décrit sur un ton parfois ironique ou satyrique, mais évidemment toujours bon esprit ! Je tacherai aussi de répondre à toutes vos questions et commentaires. Pour finir, si mes aventures vous plaisent, pourquoi ne pas tout simplement venir me rendre visite ?

Bon alors, ces clichés sur la Russie … ?

PS : évidemment, certains sujets ne seront pas ouvertement abordés. Je ne tiens pas à vous voir faire des manifestations pour ma sortie du goulag ;).

Publié dans menu1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
La morale de ton histoire : mieux vaut suivre des cours de langue plutôt que de musique si l'on veut voyager? :) En tout cas j'ai hâte de voir si tu es à présent : surgelée, fan de vodka, de jupes "ras lala..." et avec la mine austère? Je n'espère pas tout ça!
Répondre